07 62 10 64 07
 

lundi au samedi 9h30-18h30

 

Pourquoi faire appel à un courtier immobilier indépendant ?

calcul sur calculatrice financiere courtier immobilier independant

Afin de mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher un financement, vous souhaitez faire appel à un courtier immobilier. Plusieurs choix s’offrent alors à vous : les grandes enseignes de courtiers, les courtiers en ligne et les courtiers indépendants.

Quelles prestations pouvez-vous attendre de chacun ? Quel est celui qui vous proposera le coût le plus attractif ? Comment le choisir ? Réponses avec Millenium financement !

Qu'est-ce qu'un courtier immobilier ?

Le coût d’acquisition de votre bien immobilier, qu’il s’agisse de la résidence principale, d’une résidence secondaire ou d’un investissement locatif, est naturellement impacté par celui du prêt immobilier.
Vous devez donc trouver le taux d’emprunt le plus bas possible, pour limiter la masse d’intérêts à payer.

 

De la même manière, il vous faut apporter une vigilance toute particulière aux conditions d’emprunt.
La négociation des frais de dossiers, la suppression des pénalités de remboursement anticipé, l’insertion d’une clause de modulation des échéances ont, elles aussi, leur importance dans l’équilibre financier de l’opération pour vous offrir de l’air en cas de coup dur.

 

Interroger la pléthore de banques qui proposent des crédits immobiliers prend beaucoup de temps.
Or, le délai pour trouver un financement à compter de la signature du compromis de vente est assez court : de 45 à 60 jours en moyenne.

Une solution s’impose alors souvent comme une évidence : recourir à un courtier immobilier.

 

Professionnel du financement, le courtier immobilier est un intermédiaire entre les organismes de crédit et vous. Il lui appartient de vous obtenir le meilleur taux d’intérêt et les conditions d’emprunt les plus avantageuses.

Comment ? En mettant en œuvre ses talents de négociateur et en s’appuyant sur les partenariats qu’il a noué au fil du temps avec les établissements prêteurs, en tant qu’apporteur d'affaires.

dé transparent et orange sur fond bleu

Quel est le rôle d’un courtier immobilier ?

Un simulateur de prêt vous permet certes d’avoir une idée du taux que vous pouvez décrocher, mais à ce stade, vous n’êtes certain ni d’obtenir votre financement, ni le taux présenté.

 

Un courtier immobilier, indépendant, en agence ou digital, fait d’abord le point sur vos possibilités de financement. Il analyse vos revenus, charges et apport personnel pour déterminer le montant maximum qu’une banque acceptera de vous prêter (on parle de capacité d’emprunt).

Il vous conseille également sur le type d’emprunt à souscrire en fonction de votre projet, un prêt in fine par exemple pour un investissement locatif, sur vos possibilités de solliciter un prêt aidé comme le prêt à taux zéro (PTZ), sur la durée à privilégier ou sur le rachat de crédit.

 

Le courtier vous demande ensuite tous les justificatifs nécessaires pour constituer votre dossier de demande de prêt : avis d’imposition, bulletins de salaire, trois derniers relevés de comptes...

Ces documents seront passés au crible par les banques pour vérifier la solidité de votre situation professionnelle, votre solvabilité ou encore vos capacités de gestionnaire.

 

Conscient des points forts et des points faibles de votre dossier, le courtier en prêt immobilier vous oriente sur les pistes à explorer pour le faire passer avec certitude. Différer votre projet immobilier d’un mois peut par exemple être envisagé si vous avez été récemment à découvert.

Grâce à sa fine connaissance du secteur, il sait vers quelles banques se tourner pour faire aboutir votre demande, au regard des forces et faiblesses de votre dossier.

 

Dernière mission du courtier : mettre en concurrence les organismes prêteurs pour négocier le taux et les conditions d’emprunt. Il vous soumettra ainsi plusieurs propositions (lorsque ce sera possible) en adéquation avec vos besoins et vos attentes.

 

À savoir : un courtier immobilier peut aussi vous aider à trouver le meilleur taux d’assurance de prêt. 

Même si légalement, elle n’est pas obligatoire, l’assurance emprunteur est un prérequis indispensable pour décrocher un crédit immobilier.

Pouvant représenter jusqu’à un tiers du coût de l’opération, elle doit aussi faire l’objet d’une négociation.

Quelle est la différence entre un courtier indépendant, un courtier digitalisé et une grande enseigne de courtage ?

L’engouement pour le marché immobilier et ses perspectives de rendement pour les investisseurs a fait fleurir dans son sillage un bon nombre d’enseignes de courtage, indépendantes, en réseau et en ligne.

Voici leurs différences.

Le courtier digitalisé

Comme son nom le suggère, le courtier digital exerce sa mission uniquement en ligne. Il ne dispose pas d’une agence où recevoir ses clients, ce qui lui permet de limiter ses frais de fonctionnement.

Vous devez lui transmettre tous les documents nécessaires de manière dématérialisée, sur votre espace client. Tout le processus de courtage s’effectue ensuite par téléphone et mail.

 

L’écueil du courtage en ligne, notamment lorsqu’il est proposé gratuitement, c’est qu’il constitue plus souvent une simple opération de mise en relation avec les banques, sans valorisation de votre dossier.

Le contact humain, essentiel dans la réalisation d’un projet de vie comme l’est un achat immobilier, fait aussi cruellement défaut au courtier digital.

La grande enseigne de courtage

Prelys courtage, Capifrance, Clairimmo, meilleurtaux.com, VousFinancer : autant de grands noms du courtage dont vous avez sans doute entendu parler depuis que vous avez débuté vos recherches.

 

Se développant en franchise, en concession ou en licence de marque, les grands réseaux de courtage misent essentiellement sur la proximité et un gros volume de dossiers traités pour se développer.

Cette force de frappe est-elle synonyme de taux les plus bas ? Non, car les banques n’ont pas d’intérêt à privilégier ces agences plutôt qu’un courtier indépendant ou en ligne.

Recherchant avant tout le profit et les bénéfices, elles appliquent les mêmes conditions à tous leurs partenaires, qu’ils soient d’envergure ou non.

La décote sur un taux se négocie au cas par cas, et l’inconvénient des grandes enseignes, c’est que comme elles traitent un grand nombre de dossiers, elles ont moins de temps à accorder à chacun d’eux.

Le courtier indépendant

Comme son nom l’indique, ce type de courtier exerce son activité en totale indépendance des réseaux. Il peut choisir de se développer dans une agence physique, depuis son domicile, un bureau partagé…

 

Il lui appartient de trouver lui-même ses partenaires et de créer sa réputation, ce qui lui impose d’offrir une relation client exclusive et de qualité. Avec lui, vous vous assurez de bénéficier de conseils personnalisés et de prestations à haute valeur ajoutée.

croquis maison blanc et maison grise sur fond marron

Le courtier indépendant est-il plus cher que les autres courtiers ?

Vous allez signer un mandat avec le courtier en prêt immobilier indépendant, pour lui donner ordre de réaliser la mission. Il percevra sa commission seulement si vous signez effectivement une offre de prêt.

À cette commission, qui se traduit par un pourcentage sur le montant du financement, vient s’ajouter une rémunération des banques pour la qualité d’apporteur d’affaires du courtier. Elle fait l’objet d’une négociation entre le courtier et les banquiers.

 

Alors, le coût du courtier indépendant est-il plus élevé que les autres ? Non, pas forcément.
Dans les enseignes de courtage, le franchisé doit verser au franchiseur un droit d’entrée et des royalties, dont le montant dépend notamment de la notoriété de la maison mère.

Des frais de fonctionnement importants, qu’il répercute sur les frais de courtage. Comptez ainsi de 1 500 à 2 000 euros en moyenne pour la prestation consistant à vous obtenir un prêt immobilier.

 

La rémunération des courtiers en ligne est quant à elle très disparate : de la gratuité au forfait, applicable quel que soit le montant du financement. Reste à savoir quelle qualité de service vous est offerte en échange des frais de courtage, généralement compris entre 1 000 et 2 000 euros.

 

Le courtier en crédit immobilier indépendant choisit son mode de rémunération : forfait ou pourcentage du capital emprunté. Il sera indiqué en toute transparence sur le mandat. En moyenne, les frais de courtage d’un courtier indépendant sont compris entre 900 et 2 000 euros.

Quels sont les avantages à faire appel à un courtier indépendant ?

Capacité d’emprunt, taux d’endettement, reste à vivre, intérêts intercalaires, amortissement, conditions suspensives : le crédit immobilier mobilise un jargon que vous avez peut-être du mal à appréhender.

Votre courtier indépendant est d’abord là pour vous les expliquer et vous permettre ainsi de mieux comprendre la teneur et les modalités de votre engagement. 

Vous nouez une relation de confiance avec un professionnel dont l’objectif est de vous permettre
de concrétiser votre projet dans les meilleures conditions.

 

Un courtier indépendant offre la même qualité de service à tous ses clients. Peu importe que vous soyez ouvrier avec une capacité d’emprunt de 250 000 euros ou un cadre supérieur avec un million à investir, vous ferez l’objet de la même attention de la part du courtier indépendant.

 

Contrairement aux grandes enseignes, qui doivent collaborer avec un nombre défini de partenaires bancaires, le courtier indépendant peut démarcher un nouveau banquier dans le but de vous
proposer une solution sur-mesure.

 

Autre avantage d’un courtier indépendant : il peut vous orienter vers des solutions de financement que les autres ne proposent pas, comme le prêt hypothécaire, le prêt in fine, le prêt à la consommation ou
le prêt immobilier pour les seniors.

 

Petit plus de Millenium Financement : nous avons fait le choix de ne pas avoir d’agence fixe, pour vous offrir un maximum de flexibilité. Vous souhaitez que nous nous rencontrions à votre domicile ou sur votre lieu de travail ? C’est une option que nous vous proposons. Nous sommes en quelque sorte votre courtier itinérant !

Quels sont les critères de sélection d’un courtier indépendant ?

À ce stade, vous vous demandez comment choisir un courtier indépendant. Plusieurs critères peuvent être pris en compte comme :

 

  • Sa formation : la prestation de courtage nécessite certaines compétences que vous n’êtes pas certain de trouver chez tous les acteurs du financement. Un bon courtier indépendant aura obtenu un diplôme et/ou une formation en rapport avec les professions immobilières et la finance ;
     
  • Son adhésion à une association professionnelle agréée, qui a été rendue obligatoire en 2021 (application au 1er janvier 2023) ;
     
  • L’ancienneté de la société de courtage : elle constitue un gage de sérieux et témoigne de l’expertise que le courtier indépendant a pu se constituer au fil du temps ;
     
  • Les avis sur Internet, le bouche-à-oreille et les recommandations de vos proches.

 

Vous êtes en quête d’un financement à la carte ? Contactez l’un de nos courtiers indépendants pour faire le point !


Derniers articles

Investir en SCPI est un choix judicieux de placement immobilier. Découvrez l’essentiel à savoir sur les SCPI et les avantages de ce type d’investissement.

Catégories

Aucune catégorie à afficher