07 62 10 64 07

lundi au samedi 9h30-18h30

07 62 10 64 07
 

lundi au samedi 9h30-18h30

 

PRÊT POUR SOUSCRIPTION DE PARTS DE SCPI

PRÊT SCPI

Une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) a pour but, exclusivement, l'acquisition ainsi que la gestion d'un patrimoine immobilier locatif.
Acheter des parts de SCPI permet d'investir dans l'immobilier de manière indirecte et à moindres coûts comparé à un investissement classique pour acquérir un appartement, des locaux commerciaux ou un immeuble "en direct". En effet, une part peut s'acheter entre 150 et 1000 € en moyenne. La gestion de l'immobilier est confiée à une société et en contrepartie, une commission de gestion est prélevée par cette même société de gestion. La SCPI est également connue sous le terme de "Pierre-papier".
Si vous souhaitez 
acheter des parts de SCPI à crédit, votre courtier Millenium Financement est en mesure de vous en proposer plusieurs via ses partenaires.

Différentes SCPI

Il existe principalement 2 types de SCPI  :

  • Les SCPI d'entreprise, également appelées SCPI de rendement : Elles détiennent un patrimoine composé d'immeubles à usage commercial type bureaux, boutiques, entrepôts... Ces actifs immobiliers peuvent procurer des revenus potentiellement et généralement supérieurs à ceux de l'immobilier d'habitation. Ces SCPI ont pour but principal la distribution de revenus.
  • Les SCPI d'habitation ou SCPI fiscales : Leur patrimoine est composé d'immeubles d'habitations.
    Ces actifs immobiliers sont prévus pour de la détention à long terme et peuvent s'inclure au sein de dispositifs fiscaux permettant de faire des économies d'impôts à condition de conserver les parts un certain nombre d'années. (Durée variable de 9 à 13 ans en fonction des régimes fiscaux)

SCPI de Plus-value

La SCPI de plus-value, également appelée SCPI de valorisation ou encore SCPI de capitalisation, se distingue des deux autres types de SCPI. En effet, le but de celle-ci est de valoriser son patrimoine. Concrètement, ces SCPI font souvent en sorte d'acquérir des biens d'habitation à faible valeur à l'instant T (on parle de biens immobiliers "décotés") mais qui prendront de la valeur une fois libérés de leurs occupants, générant du même coup une plus-value pour les associés par l'augmentation de la valeur de chaque part. (Ex. Biens achetés en viager, immeubles achetés en nue-propriété ou appartements soumis à la loi du 1er septembre 1948). C'est une stratégie long terme.

Quand et comment faire l'acquisition de parts de SCPI ?

Les parts de SCPI peuvent s'acquérir :

  • Auprès de la société de gestion
  • Via le concours d'un courtier qui sollicitera son réseau bancaire (ou auprès d'un réseau bancaire directement)

Elles peuvent être acquises :

  • Lors de leur émission (création de la SCPI ou augmentation de capital)
  • Lors de transactions de gré à gré (cession libre entre associés sur le marché secondaire) ou via le registre des ordres d'achat et de vente (confrontation de l'offre et de la demande sur le marché secondaire.

Acquisition des parts via un prêt

Différents modes de financement existent pour votre souscription de parts de SCPI. Lorsqu'il s'agit de les acquérir via un crédit, les deux principaux sont :

 

  • Le prêt amortissable : dans un prêt amortissable, les échéances de remboursement comprennent une partie de capital et une partie d'intérêts, les intérêts étant eux-mêmes calculés sur le montant du capital restant dû. Au fil des remboursements, la part d'intérêt qui est très élevée en début de prêt, diminue régulièrement tandis que la part de capital remboursé augmente.
    Le prêt amortissable permet de financer une grande partie de l'acquisition des parts avec un faible investissement mensuel, les revenus procurés par la SCPI permettant de rembourser partiellement ou même totalement l'emprunt.
     
  • Le prêt in fine : dans un prêt in fine, le remboursement du capital, dans sa totalité, se fait à la fin de l'emprunt, les mensualités ne servant qu'à payer les intérêts. 
    C'est l'exact opposé du crédit amortissable. Le montant total des intérêts payés est constant et supérieur par rapport à un amortissable.

    L' avantage du prêt in fine est que les mensualités sont beaucoup moins élevées à somme empruntée équivalente que pour le prêt amortissable. 
    Cela peut varier du simple au double, voire plus. 

 

Le capital à rembourser reste identique tout au long de l'emprunt car non amorti et ce, jusqu'au terme du crédit.
Le crédit in fine peut constituer une bonne opération lorsqu'il est utilisé à bon escient, notamment dans le cadre du "déficit foncier".

Le profil idéal pour le prêt in fine est l'emprunteur(euse) qui dispose déjà d'une partie du capital à investir dès le début de l'opération, et qui a une tranche d'imposition élevée.

Il est souvent conseillé, parallèlement à la mise en place d'un in fine de souscrire à une assurance-vie.
De cette manière, en fin d'opération, l'emprunteur bénéficie à la fois de la valorisation des parts de SCPI et du contrat d'assurance-vie.

Investir dans la pierre papier avec un prêt à la consommation

Il est également possible d'avoir recours à l'emprunt de type prêt à la consommation pour investir dans la Pierre-papier.

L'avantage étant que ce dernier est beaucoup plus simple et plus rapide à obtenir. 

Dans ce cas de figure, pour que les intérêts du crédit soient déductibles, il faut que ce soit un prêt affecté

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.