07 62 10 64 07
 

lundi au samedi 9h30-18h30

 

Comment choisir son courtier immobilier ?


comment choisir son courtier immobilier millenium financement

Selon un sondage Opinionway de 2021, 40 % des Français ont déjà fait appel à un courtier pour trouver un crédit immobilier. Cette proportion monte même à 65 % chez les 18 – 34 ans !

Obtenir le meilleur taux et être certain de dénicher un financement constituent deux des raisons de faire appel à un courtier immobilier.

Comment le choisir ? Millenium Financement vous expose les critères à prendre en compte !

Quel est le rôle du courtier immobilier ?

Résidence principale, secondaire ou investissement locatif : vous avez besoin de financer votre achat immobilier avec un emprunt.

Partenaire incontournable du parcours de financement, le courtier est un intermédiaire entre les organismes de crédit et vous.

Il met ses talents de négociateur à votre service pour vous dénicher le meilleur taux et les meilleures conditions d’emprunt.

 

D’abord, le courtier immobilier fait le point sur votre possibilité d’obtenir ou non un prêt immobilier.
Il se base sur votre apport personnel, vos revenus, vos charges et votre taux d’endettement pour déterminer si vous pouvez prétendre à un emprunt.

 

Autre rôle du courtier immobilier : vous conseiller sur l’emprunt à privilégier en fonction de votre projet.

Si vous êtes investisseur locatif, par exemple, il peut vous orienter vers un prêt in fine plutôt que vers un prêt amortissable, pour bénéficier d’un avantage fiscal.

 

Une fois en possession des documents exigés par les banques pour évaluer votre solvabilité (bulletins de paie, avis d’imposition, trois derniers relevés bancaires…), le courtier détermine les forces et les faiblesses de votre dossier.

 

Ayant noué de nombreux partenariats avec les banques, le courtier sait vers qui se tourner pour faire aboutir votre demande de prêt.

Il les mettra en concurrence afin de vous permettre d’obtenir le taux d’emprunt le plus avantageux.

Selon les compétences dont il dispose, il peut aussi négocier pour vous le taux d’assurance de prêt.

 

Lire aussi : En quoi consiste le prêt hypothécaire in fine ?

Quels sont les différents types de courtier ?

En décembre 2018, un rapport de l’ORIAS dénombrait 61 383 intermédiaires en banque, finance et assurance.

Avant de vous demander comment choisir un courtier immobilier, il vous faut connaître les différents modèles économiques sous lesquels ils évoluent.

Les réseaux de courtiers

Vousfinancer, AFR financement, Prelys courtage, Meilleurtaux.com : vous avez forcément déjà vu la vitrine de l’une de ces enseignes de courtage.

Appartenant au même réseau, les agences se développent en franchise, licence de marque ou concession de marque.

 

Leur atout est sans conteste la proximité : le maillage du territoire est l’une des forces des réseaux de courtage. Pour autant, ils ne sont pas forcément compétitifs.

En effet, ils supportent des frais de fonctionnement lourds (agences physiques, salariés) et reversent d'importantes royalties au franchiseur. Ces dépenses sont ensuite répercutées sur les emprunteurs, à travers les frais de courtage.

 

Contrairement à ce que vous pensez peut-être, les grands noms du courtage n’ont pas plus de chances de vous permettre de trouver un meilleur taux que les courtiers indépendants.

Les établissements prêteurs appliquent en effet les mêmes conditions à tous leurs partenaires, indépendamment de leur mode de fonctionnement.

Les courtiers en ligne

Les courtiers digitalisés exercent leur métier uniquement en ligne. Ils ne reçoivent jamais leurs clients, tout le processus de remises de pièces et de signature du mandat s’effectuant de manière dématérialisée

 

Ce mode de fonctionnement leur permet de limiter les frais de courtage, certains courtiers vous proposant même une prestation gratuite.

Dans cette hypothèse, elle se limite souvent à une simple mise en relation entre emprunteur et banques, sans effort de négociation du taux et des conditions d’emprunt.

Les courtiers indépendants

Le courtier indépendant n’est rattaché à aucun réseau. Il bâtit lui-même ses partenariats et sa réputation. Comme il a tout intérêt à développer son activité, vous êtes certain qu’il fera son maximum pour défendre votre dossier.

Vous bénéficiez ainsi d’un accompagnement sur-mesure jusqu’à la signature d’une offre de prêt.

 

Contrairement aux idées reçues, il ne coûte pas plus cher qu’un courtier en franchise. En moyenne, la rémunération d’un courtier indépendant est comprise entre 900 et 2 000 euros, contre 1 500 à 2 000 euros pour les franchisés.

 

Lire aussi : Pourquoi faire appel à un courtier immobilier indépendant ?

main faisant une maquette de maison en bois

Quelles sont les qualités permettant de définir un bon courtier ?

Voici à présent notre liste de critères pour vous aider à choisir un courtier immobilier.

L’inscription à l'ORIAS du courtier

Avant toute chose, vous devez choisir un courtier immobilier agréé, qui détient la capacité professionnelle suite à une formation qualifiante.

Vous serez certain que votre interlocuteur dispose des compétences nécessaires s’il est inscrit au Registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance (ORIAS).

Son numéro d’immatriculation figure sur les documents commerciaux et sur son site internet.

De plus, le courtier doit vous prouver qu’il possède une garantie financière ainsi qu’une assurance de responsabilité professionnelle, pour faire face à toute demande d’indemnisation si vous subissez un préjudice.

La diversité des services proposés par le courtier

Certains courtiers se contentent de vous donner des conseils ou de vous mettre en relation avec leurs partenaires financiers.

Pour bien choisir un courtier immobilier, vous avez intérêt à préférer un professionnel proposant un panel de services plus étendu, comme la constitution de votre dossier et la négociation auprès des banques.

De cette manière, vous aurez plus de chances d’obtenir un prêt qui correspond à vos attentes et à vos besoins.

Le large réseau bancaire du courtier

L’intérêt de faire appel à un courtier, c’est que celui-ci est normalement en mesure de faire jouer la concurrence entre les banques.

Pour ce faire, encore faut-il qu’il dispose de nombreux partenariats.

C’est le cas de Millenium Financement, qui travaille avec toutes les banques d’Île-de-France, mais qui peut aussi démarcher un nouveau partenaire afin de vous trouver un financement dans votre région.

Nous disposons de cette manière d’une grande marge de manœuvre pour négocier au mieux votre emprunt.

Le volume d’affaires du courtier

Autre critère pour choisir un courtier immobilier, le volume d’affaires qu’il a traité jusqu’à présent. En effet, plus il fait aboutir de dossiers, plus il a de chances que les banques acceptent de diminuer le taux d’emprunt de ses clients.

Les avis sur Internet et la réputation du courtier

La notoriété et la pérennité de l’activité d’un courtier sont gages du sérieux qu’il apporte à ses dossiers. Vous pouvez donc choisir un courtier en fonction de la longévité de son activité, et des avis que vous trouvez sur lui. 

 

Trust Pilot, les réseaux sociaux comme Facebook, Google : autant de sites qui vous permettent de vous faire votre propre idée sur les capacités d’un courtier à mener à bien sa mission de courtage.

Pensez aussi au bouche-à-oreille et aux recommandations de vos proches !

Le prix proposé par le courtier

Excepté quelques courtiers en ligne, tous les professionnels du secteur demandent une rémunération en échange de leur prestation de courtage.

Les courtiers sont rémunérés à la fois par les banques, en qualité d’apporteur d’affaires, et par les emprunteurs.

 

Les courtiers établissent leur rémunération sur la base d’un pourcentage du capital emprunté ou moyennant un forfait.

Pour choisir un courtier, vous pouvez donc vous baser sur les prix qu’il pratique, mais prenez le temps de vérifier ce qui se cache derrière.

Il vaut mieux payer quelques centaines d’euros de plus pour bénéficier d’une prestation complète et de qualité !

La transparence du courtier

La transparence est au cœur d’une relation de confiance avec un courtier.

Celui-ci doit donc communiquer avec vous, à chaque étape du processus.

Il vous indique clairement quels sont ses prix, ce que ceux-ci comprennent, ou encore les partenaires avec qui il collabore.

Le feeling avec le courtier

Vous allez passer un certain temps en relation avec le courtier.

Autant choisir un professionnel avec qui le courant passe. 

Si vous avez l’impression que votre interlocuteur ne vous accorde pas assez d’attention, s’il ne prend pas le temps de vous expliquer les concepts que vous jugez obscurs, passez votre chemin !

Peut-on faire appel à plusieurs courtiers pour maximiser ses chances ?

Vous pensez mettre en concurrence plusieurs courtiers, pour augmenter vos chances d’obtenir un crédit immobilier ou le tarif le plus attractif. Vous en avez effectivement le droit, mais en réalité, vous n’y avez aucun intérêt.

 

Les courtiers interrogent les mêmes réseaux bancaires. Or dès lors qu’un établissement prêteur a reçu un dossier à votre nom, il ne traitera pas les suivants.

D’où l’importance d’ailleurs de ne pas engager de démarches par vous-même avant de recourir à un courtier. Celui-ci ne pourrait plus interroger la banque vers laquelle vous vous êtes tourné.

 

En faisant appel à plusieurs courtiers, vous n’augmentez pas vos chances de trouver un prêt, seulement le nombre de vos interlocuteurs.

Il vaut mieux donc bien choisir un courtier et un seul, et lui confier la tâche de négocier votre taux d’intérêt et les conditions d’emprunt.

 

Vous savez désormais tout sur comment trouver un bon courtier immobilier.

Forte de ses connaissances en financement, l’équipe de Millenium Financement vous accompagne dans la recherche et l’obtention d’un crédit immobilierContactez-nous pour faire le point sur vos besoins !


Derniers articles

Selon un sondage Opinionway de 2021, 40 % des Français ont déjà fait appel à un courtier pour trouver un crédit immobilier. Cette proportion monte même à 65 % chez les 18 – 34 ans !
Obtenir le mei...

Catégories

Aucune catégorie à afficher