07 62 10 64 07
 

lundi au samedi 9h30-18h30

 

Pourquoi faire appel à un courtier en prêt hypothécaire ?


pourquoi faire appel a un courtier en pret hypothecaire

Aux côtés des traditionnels prêts amortissables, in fine ou encore prêt relais, il existe le prêt hypothécaire.

Permettant de contourner les écueils du cautionnement, de l’assurance de prêt ou de la capacité d’emprunt, il s’avère idéal pour concrétiser un projet immobilier ou personnel.

Faire appel à un courtier en prêt hypothécaire vous permet d’augmenter vos chances d’obtenir ce type de financement, ainsi qu’un meilleur taux et de meilleures conditions d’emprunt.

Qu'est qu'un courtier hypothécaire ?

Un prêt hypothécaire consiste à proposer aux établissements prêteurs de mettre un bien immobilier en gage de remboursement du crédit.

Sûreté réelle, l’hypothèque propose un droit de suite et de préférence à la banque, qui peut ainsi se payer en priorité sur les autres créanciers, en cas de défaillance de l’emprunteur.

Cette garantie forte permet de s’affranchir de la nécessité de souscrire une assurance de prêt ou de pallier le refus d’un organisme de cautionnement.

 

Intermédiaire entre les établissements prêteurs et vous, le courtier hypothécaire a pour rôle de vous aider à :

 

  • Constituer une demande de prêt hypothécaire ;

  • Trouver une banque acceptant votre demande ;

  • Négocier le meilleur taux, grâce à ses partenariats avec les banques, même s’il demeure indépendant d’elles ;

  • Négocier les meilleures conditions d’emprunt, comme par exemple la diminution ou la suppression des frais de dossiers ou des pénalités de remboursement anticipé.

 

Autre mission du courtier hypothécaire : vous faire gagner du temps.

Au lieu d’interroger vous-même les nombreux établissements bancaires, vous confiez cette mission à un professionnel, ce qui vous permet d’obtenir bien plus rapidement un financement.

Quelles sont les différentes formes de prêts hypothécaires qu'un courtier hypothécaire peut négocier ?

Amortissable, in fine, viager, cautionné, rechargeable : voici toutes les formes d’emprunt que votre courtier hypothécaire peut vous permettre d’obtenir.

Le prêt hypothécaire amortissable

Le prêt hypothécaire amortissable est un prêt immobilier classique assorti d’une hypothèque.

Celle-ci porte sur un bien immobilier qui vous appartient déjà ou sur celui que vous souhaitez acquérir.

Si vous ne parvenez plus à rembourser votre emprunt, la banque peut le saisir et le revendre ou en demander l’attribution préférentielle en justice.

 

L’amortissement du prêt hypothécaire consiste à rembourser chaque mois des échéances qui se composent d’une fraction de capital et d’intérêts d’emprunt.

Les intérêts étant calculés sur le capital restant dû, ils sont dégressifs et pèsent de moins en moins lourd au fil des années.

Le prêt hypothécaire in fine

Le prêt hypothécaire in fine consiste à différer le remboursement du capital jusqu’à l’ultime échéance. Les autres mensualités se composent uniquement d’intérêts d’emprunt.

 

En contrepartie de l’hypothèque que vous consentez à un établissement bancaire, vous pouvez obtenir jusqu’à 50 % de la valeur de votre bien immobilier.

La banque vous demandera la plupart du temps de nantir un produit d’épargne, comme une assurance vie, pour un montant représentant environ 30 % du capital emprunté.

Vous pouvez également revendre un autre bien que vous détenez pour solder le capital et les intérêts.

 

Le prêt hypothécaire in fine présente bien des avantages comme :

 

  • Des mensualités d’emprunt faible ;

  • La possibilité de déduire les intérêts d’emprunt jusqu’à l’avant-dernière échéance, ce qui représente un avantage fiscal notable pour les emprunteurs fortement fiscalisés ;

  • De n’être pas contraint de souscrire une assurance emprunteur ;

D’éviter de souscrire un prêt relais, senior ou classique.

Le prêt hypothécaire viager

Solution choisie principalement par les personnes âgées ou en situation de handicap, le prêt hypothécaire viager consiste à donner en garantie un bien immobilier (résidence principale, secondaire, investissement locatif), en contrepartie duquel vous obtiendrez des fonds dont le remboursement est différé jusqu’au décès.

Soit vos héritiers prennent en charge le remboursement, soit la banque vend votre bien immobilier à votre décès pour récupérer sa mise.

Il est possible de payer les intérêts, pour diminuer la somme restant due par les héritiers.

 

Le prêt viager hypothécaire n’est pas affecté : vous pouvez utiliser les fonds comme vous l’entendez, à l’exception du financement d’un projet professionnel.

Le montant accordé ne correspond jamais à l’intégralité de la valeur réelle du bien, pour tenir compte du risque de fluctuation du marché immobilier.

 

Le prêt viager n’a pas à être assuré, et vous n’avez pas à être soumis à un questionnaire médical. Au décès, si vos héritiers souhaitent conserver le bien, ils doivent régler la dette (capital et intérêts).

S’ils ne souhaitent pas le conserver, la banque procède à la revente et leur reverse la différence de prix si celui-ci est supérieur à la somme empruntée augmentée des intérêts d’emprunt.

 

À savoir : depuis la disparition du Crédit Foncier, il est devenu beaucoup plus difficile de trouver ce type de financement.

différents objets formant une maison sur fond bleu

Le prêt hypothécaire cautionné

Avec un prêt hypothécaire cautionné, vous consentez deux garanties différentes à l’organisme de crédit : une sûreté réelle avec l’hypothèque, et une sûreté personnelle, avec un cautionnement souvent attribué par CNP Caution.

 

Ce type d’emprunt s’adresse aux personnes âgées de plus de 60 ans, qui auraient du mal à décrocher un financement, ou qui, si elles l’obtiennent, se verraient appliquer des conditions défavorables.

Aucune assurance emprunteur n’étant exigée, vous n’avez pas à subir une visite médicale.

 

Le montant maximum du prêt hypothécaire cautionné (PHC) s’élève à 70 % de la valeur du logement. Il fonctionne comme un prêt amortissable, et est à taux fixe.

Les fonds obtenus peuvent servir à financer un nouveau projet immobilier, un projet personnel (voyage, par exemple).

 

En cas de décès de l’emprunteur avant l’échéance du prêt hypothécaire cautionné, celui-ci vient au passif de la succession.

En d’autres termes, il appartient aux héritiers de rembourser le capital restant dû à l’organisme de cautionnement, à moins qu’ils ne préfèrent que l’organisme prêteur ne revende le bien pour solder l’emprunt.

Il est très difficile de mettre en place ce type de prêt sans l’aide d’un courtier hypothécaire.

Le prêt hypothécaire rechargeable

Basé sur le même fonctionnement que le crédit revolving, le prêt hypothécaire rechargeable permet de bénéficier de nouveaux fonds au fil de remboursement du prêt.

En conséquence, un seul bien immobilier sert de garantie à la souscription de plusieurs prêts, avec cependant un plafonnement au montant initial de l’hypothèque.

Depuis juillet 2014, les particuliers ne peuvent plus souscrire un prêt hypothécaire rechargeable. En revanche, les professionnels y ont droit, à condition qu’ils agissent dans le cadre de leur activité.

Pour quels types de public travaille le courtier en prêt hypothécaire ?

Personnes âgées, en situation de handicap, avec un état de santé dégradé, investisseur locatif : le courtier hypothécaire aide de nombreuses personnes à financer leur projet immobilier.

Les personnes possédant déjà un patrimoine immobilier

Vous souhaitez sans doute augmenter la surface de votre patrimoine et le transmettre à vos enfants.

Le courtier en crédit hypothécaire est là pour vous permettre de concilier ces deux objectifs.

En vous faisant obtenir un prêt hypothécaire, il vous permet de bénéficier de l’effet de levier du crédit et de substituer la valeur d’un logement à vos revenus pour calculer le montant de votre capacité d’emprunt.

Les personnes au profil d’emprunteur à risques

Si la loi ne fixe pas d’âge limite pour emprunter, les banques se montrent de moins en moins enclines à prêter de l’argent au fil du vieillissement.

De la même manière, les assureurs, même en délégation, acceptent plus rarement de garantir les personnes âgées ou dont l’état de santé leur fait peser un risque aggravé de défaillance.

 

Le courtier hypothécaire vous permettra de décrocher un emprunt qui ne nécessite pas d’être couvert par une assurance de prêt, de remplir un questionnaire de santé ou de passer une visite médicale.

Les personnes souhaitant réaliser un projet personnel

Tous les besoins en financement peuvent être couverts par un prêt hypothécaire.

De facto, un courtier en prêt hypothécaire vous aidera à réaliser des projets très divers comme un achat immobilier à l’étranger, de dégager de la trésorerie à affecter au paiement d’une dette comme des droits de succession, à un achat plaisir comme un bateau, ou destinée à offrir un coup de pouce financier à vos enfants.

Comment trouver un bon courtier hypothécaire ?

Il existe plusieurs types de courtiers hypothécaires, qui travaillent en ligne ou en agence. Pour être certain de ses compétences, intéressez-vous à :

 

  • La formation : indispensable à la pratique du métier, elle constitue un gage de sérieux et de connaissances ;

  • L’ancienneté de l’activité : si le courtier hypothécaire exerce son métier depuis plusieurs années, c’est qu’il a réussi à donner satisfaction à de nombreux clients ;

  • Son adhésion à une association professionnelle : elle a été rendue obligatoire par une loi, mais avec une application en 2023 ;

  • Sa réputation : vous pouvez recueillir des avis auprès de vos proches, sur les réseaux sociaux, Google…

 

Un courtier en prêt hypothécaire doit être à même de vous orienter vers le produit le mieux adapté à votre projet, quel que soit le montant de vos revenus ou votre situation professionnelle.

Chez Millenium Financement, nous offrons la même qualité de services à tous nos clients, indépendamment de leur catégorie socio-professionnelle.

 

Autre avantage que vous apporte Millenium Financement : un large réseau de partenaires bancaires. Votre courtier hypothécaire peut aussi décider d’en démarcher de nouveaux si votre situation l’exige.

 

Enfin, pour vous apporter plus de flexibilité, l’équipe de Millenium Financement a fait le choix de ne pas avoir d’agence fixe.

En conséquence, nous sommes joignables en ligne, ou pouvons nous déplacer chez vous pour vous rencontrer. Contactez un courtier hypothécaire pour prendre un rendez-vous !


Derniers articles

Selon un sondage Opinionway de 2021, 40 % des Français ont déjà fait appel à un courtier pour trouver un crédit immobilier. Cette proportion monte même à 65 % chez les 18 – 34 ans !
Obtenir le mei...

Catégories

Aucune catégorie à afficher